la recherche du bon emploi

c'est tout simplement notre métier

Business Jobs
HOME PAGE
CHERCHER UN CV
GUIDE
NOS SERVICES
NOS TARIFS
WEB-TV

HOME PAGE

CHERCHER UN CV

GUIDE

NOS SERVICES

NOS TARIFS

WEB-TV


Une vague historique d'emplois va s'abattre sur le Québec

Cette fois-ci c'est le Journal de Montréal émet cet avertissement. Selon les données qu'il a récolté, il va y avoir 1,4 millions de postes à pourvoir d'ici 2026 en raison du départ en retraite des baby-boomers.

C?est une pénurie de main d'oeuvre aigu« dont nous parlons souvent et qui a des répercussions dans beaucoup de sphère de la société Québécoise.

C'est un gros défi pour les entreprises qui ont de la difficulté à trouver de la main d'oeuvre qualifiée. Selon le ministère du Travail, la majeure partie des emplois créés seront " hautement qualifiés ", c'est-à-dire qu'ils exigeront un diplôme d'études collégiales (équivalent post baccalauréat pour la France). Quant aux emplois " peu qualifiés ", ils diminueront graduellement en nombre et en proportion.

Le ministère du Travail estime quant à lui, qu'il va y avoir 1,18 million de travailleurs expérimentés qui auront quitté le marché de l'emploi d'ici 2026.

La solution réside dans un cocktail qui comprend le recrutement de jeunes diplômés, le gouvernement prévoit aussi plusieurs incitatifs financiers pour garder plus longtemps les travailleurs âgés au boulot, comme améliorer les " crédits d'impôt pour prolongation de carrière ". Et enfin, les nouveaux arrivants à hauteur de 22%, viendront combler ces emplois.

Les principaux domaines qui enregistreront une plus forte demande pour de nouveaux talents au cours des prochaines années sont le secteur de la vente et des services où le gouvernement prévoit la création de 53 900 postes. Les travailleurs dans les professions liées aux sciences naturelles et appliquées en profiteront aussi (gain de 61 400). Également ceux reliés à l'enseignement, au droit et aux services sociaux, communautaires et gouvernementaux (41 900).

Source



... BACK



Une vague historique d'emplois va s'abattre sur le Québec

Cette fois-ci c'est le Journal de Montréal émet cet avertissement. Selon les données qu'il a récolté, il va y avoir 1,4 millions de postes à pourvoir d'ici 2026 en raison du départ en retraite des baby-boomers.

C?est une pénurie de main d'oeuvre aigu« dont nous parlons souvent et qui a des répercussions dans beaucoup de sphère de la société Québécoise.

C'est un gros défi pour les entreprises qui ont de la difficulté à trouver de la main d'oeuvre qualifiée. Selon le ministère du Travail, la majeure partie des emplois créés seront " hautement qualifiés ", c'est-à-dire qu'ils exigeront un diplôme d'études collégiales (équivalent post baccalauréat pour la France). Quant aux emplois " peu qualifiés ", ils diminueront graduellement en nombre et en proportion.

Le ministère du Travail estime quant à lui, qu'il va y avoir 1,18 million de travailleurs expérimentés qui auront quitté le marché de l'emploi d'ici 2026.

La solution réside dans un cocktail qui comprend le recrutement de jeunes diplômés, le gouvernement prévoit aussi plusieurs incitatifs financiers pour garder plus longtemps les travailleurs âgés au boulot, comme améliorer les " crédits d'impôt pour prolongation de carrière ". Et enfin, les nouveaux arrivants à hauteur de 22%, viendront combler ces emplois.

Les principaux domaines qui enregistreront une plus forte demande pour de nouveaux talents au cours des prochaines années sont le secteur de la vente et des services où le gouvernement prévoit la création de 53 900 postes. Les travailleurs dans les professions liées aux sciences naturelles et appliquées en profiteront aussi (gain de 61 400). Également ceux reliés à l'enseignement, au droit et aux services sociaux, communautaires et gouvernementaux (41 900).

Source



... BACK



Une vague historique d'emplois va s'abattre sur le Québec

Cette fois-ci c'est le Journal de Montréal émet cet avertissement. Selon les données qu'il a récolté, il va y avoir 1,4 millions de postes à pourvoir d'ici 2026 en raison du départ en retraite des baby-boomers.

C?est une pénurie de main d'oeuvre aigu« dont nous parlons souvent et qui a des répercussions dans beaucoup de sphère de la société Québécoise.

C'est un gros défi pour les entreprises qui ont de la difficulté à trouver de la main d'oeuvre qualifiée. Selon le ministère du Travail, la majeure partie des emplois créés seront " hautement qualifiés ", c'est-à-dire qu'ils exigeront un diplôme d'études collégiales (équivalent post baccalauréat pour la France). Quant aux emplois " peu qualifiés ", ils diminueront graduellement en nombre et en proportion.

Le ministère du Travail estime quant à lui, qu'il va y avoir 1,18 million de travailleurs expérimentés qui auront quitté le marché de l'emploi d'ici 2026.

La solution réside dans un cocktail qui comprend le recrutement de jeunes diplômés, le gouvernement prévoit aussi plusieurs incitatifs financiers pour garder plus longtemps les travailleurs âgés au boulot, comme améliorer les " crédits d'impôt pour prolongation de carrière ". Et enfin, les nouveaux arrivants à hauteur de 22%, viendront combler ces emplois.

Les principaux domaines qui enregistreront une plus forte demande pour de nouveaux talents au cours des prochaines années sont le secteur de la vente et des services où le gouvernement prévoit la création de 53 900 postes. Les travailleurs dans les professions liées aux sciences naturelles et appliquées en profiteront aussi (gain de 61 400). Également ceux reliés à l'enseignement, au droit et aux services sociaux, communautaires et gouvernementaux (41 900).

Source



... BACK



 PAGES [ la plus récente: 11 ] [ archives: 10 - 9 - 8 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - ]

Powered by MMS - © 2019 EUROTEAM