la recherche du bon emploi

c'est tout simplement notre métier

HOME PAGE
CHERCHER UN CV
GUIDE
NOS SERVICES
NOS TARIFS
WEB-TV

HOME PAGE

CHERCHER UN CV

GUIDE

NOS SERVICES

NOS TARIFS

WEB-TV


Réussir votre CV pour votre recherche d'emploi au Canada

Le CV représente votre carte d'entrée au sein d'une entreprise. En effet, c'est la première chose que les entreprises verront de vous, alors il faut faire bonne impression ! En règle général la réalisation du CV est un travail ardu, alors, ça l'est encore plus lorsque vous candidatez pour un pays que vous ne connaissez pas. Il est important d'adapter votre CV au marché local pour capter l'attention des recruteurs. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous vous proposons quelques conseils pour l'améliorer.
  • Vos informations personnelles
    En premier lieu, présentez-vous. En France ou les autres pays francophones vous avez pour habitude de vous présenter grâce à :

    -Votre photo ;
    -Votre âge ;
    -Votre statut marital ;
    -Le nombre d'enfants que vous avez ;
    -Le type de permis que vous détenez ;
    Surtout, ne faites pas cela dans votre CV à destination des employeurs canadien. Cependant, il y a plusieurs éléments qu'il est nécessaire de mettre tels que :

    -Votre profil LinkedIn : les réseaux sociaux professionnels sont énormément utilisés. Il est d'ailleurs important d'y attacher une attention particulière ;
    -Votre adresse courriel : elle permettra au recruteur d'avoir un premier contact avec vous si votre candidature est retenue. Le courriel est un moyen de communication très utilisé étant donné que vous ne pouvez pas avoir d'échange téléphonique (numéro, décalage horaire) ;
    -Votre pseudo Skype : cette application est la plus utilisée pour les échanges professionnels internationaux. Elle vous permettra d'échanger gratuitement avec les acteurs locaux et d'avoir un échange " visuel " avec votre interlocuteur ;
    -Votre titre et votre fonction : le recruteur pourra savoir très rapidement si le titre que vous avez en Tunisie sera adapté au Canada.
    Cette partie ne doit pas être trop longue mais devra simplement donner les informations pratiques aux recruteurs.

    Votre description:
    Attention, les recruteurs ne vous demandent pas un historique de votre carrière, de vos études à aujourd'hui en passant par toutes les compétences que vous avez développées mais plutôt un sommaire de ce que vous pouvez apporter à l'entreprise, votre valeur ajoutée. En effet, lorsqu'une entreprise recrute à l'international, elles recherchent des éléments qu'elles ne trouvent pas en local.

    Votre description doit être un court résumé de vos qualités et de vos expériences. Il faut que vous donniez envie aux recruteurs de lire la suite. Tout comme pour un roman, la quatrième de couverture vous donne envie ou non de lire le livre.

    Vos diplômes:
    Les diplômes auront certes un impact sur le processus de recrutement mais ce n'est pas la première chose que les recruteurs canadiens souhaitent apprendre sur vous. En effet, au Canada, les expériences professionnelles primes sur votre parcours de formation. C'est pourquoi, il faut présenter votre parcours professionnel en priorité (nous y reviendront juste après). Alors si vous avez une formation totalement différente de l'activité que vous exercez actuellement ne vous stressez pas ! Ça n'aura pas forcément un impact négatif sur votre candidature.

    Vos expériences professionnelles:
    En France, vous avez l'habitude de faire la liste des tâches de chaque emploi que vous avez occupé accompagné de quelques chiffres Mais comme évoqué plus haut, à compétences égal, une candidature locale sera prioritaire sur la vôtre. C'est pourquoi, il faut plutôt que vous montriez ce que vous pouvez apporter de plus à l'entreprise. Pour cela, vous devez mettre en avant vos réalisations sur les différents postes occupés, vous pouvez évoquer les actions et les résultats que vous avez obtenus. A nouveau, dans cette partie, vous devez attiser la curiosité du recruteur pour qu'il ait envie de prendre contact avec vous pour en savoir plus.

    Vos expériences personnelles:
    A la fin de votre CV vous pouvez parler de vous, plus personnellement. Vous pouvez parler de vos implications extra professionnelles. Si vous faites de bénévolat ou encore si vous êtes membre d'une association, indiquez-le et parlez de ce que vous faites. Vous pouvez également parler de vos loisirs.

    En bref, le mot d'ordre que vous devez retenir est CONVAINCRE !! Vous devez donner envie au recruteur de prendre contact avec vous pour le convaincre à nouveau lors d'un échange.



    ... BACK



  • Réussir votre CV pour votre recherche d'emploi au Canada

    Le CV représente votre carte d'entrée au sein d'une entreprise. En effet, c'est la première chose que les entreprises verront de vous, alors il faut faire bonne impression ! En règle général la réalisation du CV est un travail ardu, alors, ça l'est encore plus lorsque vous candidatez pour un pays que vous ne connaissez pas. Il est important d'adapter votre CV au marché local pour capter l'attention des recruteurs. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous vous proposons quelques conseils pour l'améliorer.
  • Vos informations personnelles
    En premier lieu, présentez-vous. En France ou les autres pays francophones vous avez pour habitude de vous présenter grâce à :

    -Votre photo ;
    -Votre âge ;
    -Votre statut marital ;
    -Le nombre d'enfants que vous avez ;
    -Le type de permis que vous détenez ;
    Surtout, ne faites pas cela dans votre CV à destination des employeurs canadien. Cependant, il y a plusieurs éléments qu'il est nécessaire de mettre tels que :

    -Votre profil LinkedIn : les réseaux sociaux professionnels sont énormément utilisés. Il est d'ailleurs important d'y attacher une attention particulière ;
    -Votre adresse courriel : elle permettra au recruteur d'avoir un premier contact avec vous si votre candidature est retenue. Le courriel est un moyen de communication très utilisé étant donné que vous ne pouvez pas avoir d'échange téléphonique (numéro, décalage horaire) ;
    -Votre pseudo Skype : cette application est la plus utilisée pour les échanges professionnels internationaux. Elle vous permettra d'échanger gratuitement avec les acteurs locaux et d'avoir un échange " visuel " avec votre interlocuteur ;
    -Votre titre et votre fonction : le recruteur pourra savoir très rapidement si le titre que vous avez en Tunisie sera adapté au Canada.
    Cette partie ne doit pas être trop longue mais devra simplement donner les informations pratiques aux recruteurs.

    Votre description:
    Attention, les recruteurs ne vous demandent pas un historique de votre carrière, de vos études à aujourd'hui en passant par toutes les compétences que vous avez développées mais plutôt un sommaire de ce que vous pouvez apporter à l'entreprise, votre valeur ajoutée. En effet, lorsqu'une entreprise recrute à l'international, elles recherchent des éléments qu'elles ne trouvent pas en local.

    Votre description doit être un court résumé de vos qualités et de vos expériences. Il faut que vous donniez envie aux recruteurs de lire la suite. Tout comme pour un roman, la quatrième de couverture vous donne envie ou non de lire le livre.

    Vos diplômes:
    Les diplômes auront certes un impact sur le processus de recrutement mais ce n'est pas la première chose que les recruteurs canadiens souhaitent apprendre sur vous. En effet, au Canada, les expériences professionnelles primes sur votre parcours de formation. C'est pourquoi, il faut présenter votre parcours professionnel en priorité (nous y reviendront juste après). Alors si vous avez une formation totalement différente de l'activité que vous exercez actuellement ne vous stressez pas ! Ça n'aura pas forcément un impact négatif sur votre candidature.

    Vos expériences professionnelles:
    En France, vous avez l'habitude de faire la liste des tâches de chaque emploi que vous avez occupé accompagné de quelques chiffres Mais comme évoqué plus haut, à compétences égal, une candidature locale sera prioritaire sur la vôtre. C'est pourquoi, il faut plutôt que vous montriez ce que vous pouvez apporter de plus à l'entreprise. Pour cela, vous devez mettre en avant vos réalisations sur les différents postes occupés, vous pouvez évoquer les actions et les résultats que vous avez obtenus. A nouveau, dans cette partie, vous devez attiser la curiosité du recruteur pour qu'il ait envie de prendre contact avec vous pour en savoir plus.

    Vos expériences personnelles:
    A la fin de votre CV vous pouvez parler de vous, plus personnellement. Vous pouvez parler de vos implications extra professionnelles. Si vous faites de bénévolat ou encore si vous êtes membre d'une association, indiquez-le et parlez de ce que vous faites. Vous pouvez également parler de vos loisirs.

    En bref, le mot d'ordre que vous devez retenir est CONVAINCRE !! Vous devez donner envie au recruteur de prendre contact avec vous pour le convaincre à nouveau lors d'un échange.



    ... BACK



  • Réussir votre CV pour votre recherche d'emploi au Canada

    Le CV représente votre carte d'entrée au sein d'une entreprise. En effet, c'est la première chose que les entreprises verront de vous, alors il faut faire bonne impression ! En règle général la réalisation du CV est un travail ardu, alors, ça l'est encore plus lorsque vous candidatez pour un pays que vous ne connaissez pas. Il est important d'adapter votre CV au marché local pour capter l'attention des recruteurs. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous vous proposons quelques conseils pour l'améliorer.
  • Vos informations personnelles
    En premier lieu, présentez-vous. En France ou les autres pays francophones vous avez pour habitude de vous présenter grâce à :

    -Votre photo ;
    -Votre âge ;
    -Votre statut marital ;
    -Le nombre d'enfants que vous avez ;
    -Le type de permis que vous détenez ;
    Surtout, ne faites pas cela dans votre CV à destination des employeurs canadien. Cependant, il y a plusieurs éléments qu'il est nécessaire de mettre tels que :

    -Votre profil LinkedIn : les réseaux sociaux professionnels sont énormément utilisés. Il est d'ailleurs important d'y attacher une attention particulière ;
    -Votre adresse courriel : elle permettra au recruteur d'avoir un premier contact avec vous si votre candidature est retenue. Le courriel est un moyen de communication très utilisé étant donné que vous ne pouvez pas avoir d'échange téléphonique (numéro, décalage horaire) ;
    -Votre pseudo Skype : cette application est la plus utilisée pour les échanges professionnels internationaux. Elle vous permettra d'échanger gratuitement avec les acteurs locaux et d'avoir un échange " visuel " avec votre interlocuteur ;
    -Votre titre et votre fonction : le recruteur pourra savoir très rapidement si le titre que vous avez en Tunisie sera adapté au Canada.
    Cette partie ne doit pas être trop longue mais devra simplement donner les informations pratiques aux recruteurs.

    Votre description:
    Attention, les recruteurs ne vous demandent pas un historique de votre carrière, de vos études à aujourd'hui en passant par toutes les compétences que vous avez développées mais plutôt un sommaire de ce que vous pouvez apporter à l'entreprise, votre valeur ajoutée. En effet, lorsqu'une entreprise recrute à l'international, elles recherchent des éléments qu'elles ne trouvent pas en local.

    Votre description doit être un court résumé de vos qualités et de vos expériences. Il faut que vous donniez envie aux recruteurs de lire la suite. Tout comme pour un roman, la quatrième de couverture vous donne envie ou non de lire le livre.

    Vos diplômes:
    Les diplômes auront certes un impact sur le processus de recrutement mais ce n'est pas la première chose que les recruteurs canadiens souhaitent apprendre sur vous. En effet, au Canada, les expériences professionnelles primes sur votre parcours de formation. C'est pourquoi, il faut présenter votre parcours professionnel en priorité (nous y reviendront juste après). Alors si vous avez une formation totalement différente de l'activité que vous exercez actuellement ne vous stressez pas ! Ça n'aura pas forcément un impact négatif sur votre candidature.

    Vos expériences professionnelles:
    En France, vous avez l'habitude de faire la liste des tâches de chaque emploi que vous avez occupé accompagné de quelques chiffres Mais comme évoqué plus haut, à compétences égal, une candidature locale sera prioritaire sur la vôtre. C'est pourquoi, il faut plutôt que vous montriez ce que vous pouvez apporter de plus à l'entreprise. Pour cela, vous devez mettre en avant vos réalisations sur les différents postes occupés, vous pouvez évoquer les actions et les résultats que vous avez obtenus. A nouveau, dans cette partie, vous devez attiser la curiosité du recruteur pour qu'il ait envie de prendre contact avec vous pour en savoir plus.

    Vos expériences personnelles:
    A la fin de votre CV vous pouvez parler de vous, plus personnellement. Vous pouvez parler de vos implications extra professionnelles. Si vous faites de bénévolat ou encore si vous êtes membre d'une association, indiquez-le et parlez de ce que vous faites. Vous pouvez également parler de vos loisirs.

    En bref, le mot d'ordre que vous devez retenir est CONVAINCRE !! Vous devez donner envie au recruteur de prendre contact avec vous pour le convaincre à nouveau lors d'un échange.



    ... BACK



  •  PAGES [ la plus récente: 13 ] [ archives: 12 - 11 - 10 - 9 - 8 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - ]
    Powered by MMS - © 2019 EUROTEAM